6tzen en Amérique

Carnet de voyage d'une famille nombreuse en Tandem et Kombi VW, en Amérique. Correspondance avec des écoles de Normandie.

 

   ALLO LA PLANETE



LA FAMILLE

Dimanche 19 juillet : fête d’anniversaire d’Aimée. 15 enfants de 7 mois à 15 ans. Y’a de l’animation! La maison de mon « mon-oncle » Jean-Pierre et de ma « ma-tante » Jo, est très spacieuse et très joliment aménagée. Le terrain est immense. Je suis super heureuse de prendre le temps de vivre avec eux quelques jours. Ça me fait drôle de voir mon père et mon grand-père à travers Jean-Pierre. Mêmes expressions, même mimiques, même culture familiale! Hier soir, on a joué de l’accordéon et de l’harmonica autour du feu de camp, avec Arnaud. Mélange de souvenirs de Papi Fourez et des soirées scouts. Histoire de vous donner envie, le feu a également servi à dorer des marshmallows, des « guimauves »… Laissez- moi vous présenter ma famille! Jean-Pierre et Jo ont 2 filles, Elsa et Eglantine. Eglantine a elle-même 2 filles avec François, Béatrice (21 mois) et Léonore (7 mois). Elsa a 3 enfants, Aimée (15 ans donc !), Emmanuel (13 ans) et Julien (11 ans). Nous avons passé quelques jours chez Eglantine et François à Ayer’s Cliff, de jeudi 9 au soir au lundi 12 juillet. Ça faisait 14 ans que l’on ne s’était pas vu(e)s. Un bail ! Le temps de chacune faire quelques enfants! Nous avons parlé de nos ressentis « de quand on était petites » et on a démonté des mythes! Et refait le monde ! Chacune, on pensait que la cousine de l’autre côté de l’Atlantique était plus chanceuse que l’autre! L’une était enviée parce qu’elle avait toujours ses grands-parents, oncles et tantes tout près en permanence et l’autre, parce qu’elle était gâtée quand elle venait en France et l’objet de toutes les attention de ces mêmes oncles et tantes! C’est émouvant d’échanger, ça nous rapproche et nous lie. Autre mythe pour moi : le système scolaire au Québec que j’idéalisais. Je ne connaissais que les meilleures recherches et côtés, qui ne sont pas forcément généralisés! Mes cousines ont été à l’école Steiner-Waldorf, une pédagogie « alternative » et j’imaginais que toutes les écoles étaient de cette trempe!Eva et Béatrice ont presque le même âge. Très à l’aise, Eva est allée vers sa petite cousine pour jouer ; Béatrice était effrayée et s’enfuyait. Eva a rapidement mesuré le pouvoir qu’elle avait et a commencé à s’avancer , doigts crochus et rugissements de tigresse… Effet garanti! Puis le dernier jour, nos 2 filles se sont entendues et ont joué ensemble.

Lundi soir, nous sommes allés rendre visite à une famille très sympa, chez Michael, Martine et leurs enfants Liam et Lorane. Ils tiennent une ferme bio, ils élèvent des brebis et aussi beaucoup d’autres animaux. On a savouré des burgers à l’agneau au souper et puis vers 21 heures, ils nous ont proposé de dormir dans leur salon, à la bonne franquette, plutôt que de reprendre la route (Brown’s hill, très collineuse, soit dit en passant!).Le lendemain, on a visité la ferme. Ils ont  une démarche « simplicité volontaire » qu’on aime. Michael en est au début de son exploitation et pense « développement durable ». Par exemple, il utilise la laine de ses moutons pour isoler sa grange, élève une certaine race de cochons qui consomme le foin qui ne convient pas aux chèvres. Et moi, je serais bien restée pour apprendre et aider à tondre les bêtes…mon rêve de bergère ! Pour me consoler, je me dis que je reviendrai un été pour donner un coup de main! En attendant nous sommes repassés chez Eglantine pour recharger nos vélos et faire une bise. 

Mardi 13 juillet : en avant pour Magog.

(autre nouveau article en ligne le 4 juillet)



Publié à 06:07 , le 21/07/2009, dans RENCONTRES, Saint-Armand
Mots clefs :


UN ANGE, RUE DU PARADIS

Jeudi 16 juillet. Nous voici rendus à Granby. Je n`oserai meme plus préciser la météo, je me répéterais en vous écrivant que nous faisons face à des ondées soudaines, répétitives et assez `tanantes`comme on dit ici. Ondées qui nous saperaient le moral si nous n`avions pas sur notre chemin, des anges gardiens. Beaucoup de gens ont vu le reportage de Radio Canada passé au national et viennent nous serrer la main, nous disent des mots gentils et des encouragements...

Notre ange gardien de ce soir s`appelle Karine. Nous l`avons rencontrée à la fete des mascottes de Granby et des 150 ans de la ville. Elle est francaise; elle a émigré au Québec avec son mari il y a 4 ans et ont maintenant 2 petits enfants. Eva et Noé s`entendent très bien avec l`aînée, Delphine. Les filles veulent dormir ensemble! Karine nous a accueilli les bras ouverts! Elle est massothérapeuthe...!

Cette nuit, nous avons dormi au Camping de l`Estrie, quelques kilometres avant Waterloo. Nous avons pris un solide repas à la pizzeria Fratelli, resto que nous recommandons pour la qualité des repas et la gentillesse de la patronne et de la cuisinière. Nous avons attaqué la piste cyclable entre Waterloo et Granby, un délice goudronné et paisible pour cyclistes et patineurs. 31km, dont 26 de bonheur.

On recule! Je vous raconte la veille, mercredi 15. A Magog, nous avons dormi dans le jardin de la famille de Marie-Claude, une charmante lycéene rencontrée dans un magasin de vélos. Une fois de plus, nous avons gouté le matin aux délicieux pain dorés de Chantal, Jacques et Sarah. 

On parle beaucoup de nourriture , ben oui! On est encore plus gourmands qu`en France ! Manger est notre carburant et notre réconfort !

Sur la route 112, on s`est arretés dans un magasin d`artisanat amérindien. J`ai aimé partager avec le propriétaire sur la réalité de la culture amérindienne. A l`entrée, un énorme attrape-reves, de quoi décourager tous les mauvais reves de Léopold !!

Par contre, la fameuse route 112, à partager avec les voitures et bien pentue ...! Nos cuisses commencent à atteindre la taille pour affronter les cotes à venir ...

 Mardi 14 juillet : nos 8 ans de mariage (fete nationale) article non terminé...je papote avec karine!...

 

 Inscrivez-vous sur la liste de diffusion pour recevoir automatiquement chaque nouvel article.



Publié à 08:28 , le 17/07/2009, dans RENCONTRES, Granby
Mots clefs : PLUIE MASSAGE


LA GALERE …

Il vous manque une partie du récit de nos rencontres…! C’est un peu du réchauffé mais ça peut vous intéresser ?

De la pluie, de la pluie et de la pluie. Après notre nuit dans le motel à Plessisville, où nous avons eu le plaisir de communiquer avec notre famille par skype (notre nom est : les6tzen , si vous voulez nous parler ou nous voir ! ),. Nous avons mangé une pizza … sous la pluie. L’association Chasse et pêche de la ville nous a invité à nous mettre à l’abri et nous fait visiter les bassins d’élevage et l’étang où l’on peut pêcher. Savez-vous qu’au début de l’été, de jeunes poissons sont introduits dans les rivières du Québec pour satisfaire les nombreux pécheurs. En plus de l’élevaga, l’association se donne comme objectif d’éduquer la jeune génération au respect de l’environnement. Les enfants garderont un souvenir de leur passage en portant les belles casquettes au logo de l’association. Aurèle, un des adhérents, est un fervent cycliste, avec plusieurs milliers de km par an à son compteur… Nous avons roulé jusqu’à Princeville, toujours sur la route verte 1. Nous nous sommes fait une belle frayeur en rejoignant le Camping Plage Paquet, en prenant une route très passante ; les gros camions nous doublaient sans s’écarter, nous arrosant de leurs embruns. Une installation  du campement avec les moustiques et sous la pluie, zieutée par nos voisins abrités sous leur balancelles, en train de siroter leur thé… Un repas chaud copieux dans le resto du camping MAIS avalé en une demi-heure car le fameux resto fermait ses portes…C’est fou ce qu‘on ingurgite à 6, après une journée de vélo, en si peu de temps Une nuit sous la pluie Un matin … sous la pluie On remballe… sous la pluie, toujours sous le regard curieux de nos voisins ET… un ange vient nous rendre visite!! Monique vient nous proposer d’abord un «breuvage » chaud (comprenez une boisson chaude!), puis de fil en aiguille, de questions en papotages, elle et son mari nous invite à partager du pain doré au sirop d’érable, du pain perdu comme on dit chez nous. Un délice! Ils nous ont raconté leur métier (conducteur de bus scolaire et travailleur dans une usine Renault), les 2 semaines qu’ils passent chaque année à chasser dans la forêt…Tout cela, sous le haut-vent de leur caravane ; la vie parait moins pluvieuse tout à coup! Revigorés par ce brunch improvisé, nous roulons vers Warwick, sans vous préciser sous quelle météo !Vers 18h, on se retrouve devant la ferme des trèfles et on demande si l’on peut piquer sur leur terrain. Premier souper concocter sous la bâche et dégusté dans la tente.



Publié à 08:49 , le 4/07/2009, dans RENCONTRES,
Mots clefs : galere


CHERS FAMILLE ET AMIS

Tout d`abord, merci à tous et à toutes pour vos coups de main, rapides ou immenses, et vos encouragements ! Ils nous ont soutenus et nous portent encore.

Où nous imaginez-vous? Dans une forêt, en train de faire du feu, facon dernier trappeur ?! Hé non ! nous sommes logés de maniére royale, dans la maison tout confort d`Eric, au nord de Quebec, près du lac Beauport. Un énorme merci à lui pour sa gentillesse et sa confiance.

Nous avons rencontré Eric dès notre arrivée à l`aéroport de Québec ; il nous a accueilli, nous guidant pour nous débarrasser de nos cartons et autres mousses qui entouraient les vélos.

Et bien parlons-en de notre arrivée !!

(Un transfert à Roissy sans trop de circulation, merci à Daniel et Christine pour leurs véhicules et leurs bras pour décharger nos paquets)

Un voyage en avion sans encombre , un personnel navigant et une visite dans la cabine de pilotage et nous voilà posant le pied sur le sol américain ! Youhou! Après plusieurs ... heures de remontage des tandems et installation des sacoches, nous pédalons vers Québec, où Martin nous attend. Il est 19h heure locale , (+6h en France, je vous laisse calculer quelle heure il était pour vous!) . Le soleil se couche sur les drapeaux bleu et blanc à fleurs de lys ; les ombres de notre équipée pédalent le long de la route vers la ville. Magnifique !

C`est la découverte de notre nouvel environement : "lumières" ( comprenez "feux tricolores") de l`autre côté du carrefour, grosses voitures, nouvelles odeurs ... Il fait doux. C`est aussi une belle ambiance dans les rues car c`est la fête du Québec. Beaucoup de gens arborent des drapeaux, chantent et crient. Ce que l`on vit nous parait irréel. C`est la nuit en France et je suis en train d`encourager mon équipier de 11 ans à pédaler pour monter une côte...

Il fait nuit quand nous arrivons à destination. Martin, notre 1er hôte nous a gardé un excellent plat au poulet que nous dégustons pendant que les enfants se sont écroulés de fatigue sous la tente dans le jardin. Merci à lui pour sa disponibilité et ses petites attentions si réconfortantes. Merci aussi à Geneviéve et à sa famille pour leur accueil . Nous avons apprécié le pique-nique et les échanges dans le parc des Plaines d`Abraham avec les amis et la famille de Martin.  

Que de mercis ! Je crois que ce n`est que le début !

Visite au château Frontenac, où l`on a encore creuvé. Problème aussi de fuite sur les freins hydroliques sûrement due au transport en avion. Même pas mal, car notre staff logistique ne manque plus de prendre son matériel !!

3 éme nuit chez Roger, le grand "mon-oncle" d`Arnaud. L`orage gronde dehors. Nous nous sentons en famille, avec des souvenirs communs. Nous écoutons Roger parler de Louisette sa femme décédée depuis peu, de la guerre, de sa vie au Canada, de ses trophets de chasse. Nous sommes allés manger au restaurant avec lui. Je crois qu`il est content de nous voir, d`avoir un peu de jeunesse autour de lui. Eva et lui sont devenus très complices. Les adieux étaient émouvants car nous ne nous reverrons certainement pas. Il a 85 ans. Je ne veux pas me laisser à trop de mélancolie ; aprés tout c`est ca la vie ! On se rencontre et on avance. C`est une illusion de vouloir arrêter le temps en s`arrêtant dans un lieu. Combattre le temps qui passe, c`est profiter de chaque minute à fond, de chaque instant passé avec ceux qu`on aime. Et si on est trés loin, on peut montrer aussi de l`attention : ON VOUS AIME !!! ET ON PENSE A VOUS !

 

Demain lundi, après s'être bien reposé, nous reprendrons la route vers le centre ville pour prendre le traversier qui nous emmènera de l'autre côté du Fleuve St Laurent. 

C`est long d`écrire avec un clavier qwerty ... Nous avons quelques difficultées à connecter notre netbook sur le net. Promis, on arrange cela au plus vite



Publié à 02:51 , le 28/06/2009, dans RENCONTRES, Québec
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 3 sur 3 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

6TZEN.ORG
Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives

Albums photo6T

6TZEN AU QUEBEC
6TZEN IN YELLOWSTONE
6TZEN AUX USA PART 1
6TZEN AUX USA PART 2
6TZEN AUX USA PART 3
6TZEN AU CHILI PART 1
6TZEN AU CHILI PART 2
6TZEN AU CHILI PART 3
6TZEN EN AREGENTINE
6TZEN EN BOLIVIE PART 1
6TZEN EN BOLIVIE PART 2
6TZEN EN BOLIVIE PART 3
6TZEN EN ARGENTINE BIS PART 2
6TZEN SUR VOS TRACES

Sites favoris

6TZEN le site
Sur Vos Traces
Blog de Sylvain notre cousin
Forum Pino Français
Cyclauvergnats
La ptite frisée
Cyclo-randonnee
SITE d'une canadienne
Warmshower
On the TV
Camping Peacefull Pine
SITE d'une canadienne
ARCATA MASSAGE
LIBRARY BIKES
FLEUR DES DELICES
Offre d'emploi en Normandie
AUTOUR DES AMERIQ
FRISETTECRANEDOEUF
LILYTOM
6TZENGABI

La carte des lieux visités



«  Avril 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 


Widgecolo by colo | bio


Rubriques

ANIMAUX
APRES LE VOYAGE
ARTS PLASTIQUES
CARNET DE ROUTE
ECHANGES ECOLES
ENVIRONNEMENT
MEDIAS
REFLEXIONS
RENCONTRES
SOLIDARITE
SPONSORS
TANDEMS PINO
VIVRE AUTREMENT
:

Derniers articles

PROJECTIONS 2012 et 2013
INTERVIEW FRANCE BLEU
CENTRE CULTUREL DE BLAINVILLE
6TZen , LE CLIP !!
LE FABULEUX VOYAGE

<%letter%>