6tzen en Amérique

Carnet de voyage d'une famille nombreuse en Tandem et Kombi VW, en Amérique. Correspondance avec des écoles de Normandie.

 

   ALLO LA PLANETE



L’AMERIQUE N’A PAS ÉTÉ DECOUVERTE …


C’est drôle comme on prend comme repère, qui on est, ce que l’on est et où l’on est !
 Les planisphères ici mettent l’Amérique au centre, l’océan pacifique étant à gauche avec la moitié de l’Asie, et l’océan atlantique à droite avec l’Europe et l’autre moitié de l’Asie. Normal de se sentir le centre du monde.

Christophe Colomb a-t-il vraiment découvert l’Amérique ?! Les Européens ont découverts une terre qu’ils ne connaissaient pas , ce n’est pas pour cela qu’elle était déserte. Peut-on s’approprier un endroit simplement parce qu’on croit être le premier à y être allé ? Se sentir fier d’être allé quelque part ou de découvrir quelque chose ne doit pas nous rendre prétentieux et imbu de soi-même…

Tout ça pour dire que nous avons beaucoup appris de notre petit séjour dans le village indien de Celilo.

Petit topo sur ce que nous avons appris sur les indiens, pour les élèves de CM1 de Sophie et de sa collègue, qui commencent leur année par ce thème.
Nous sommes arrivés par hasard dans ce village. La route que nous avions empruntée pour nous rendre de la ville de Biggs à The Dalles, nous a mené sur…une Highway, genre A13 en Normandie… Nous avons donc voulu chercher de l’aide auprès d’un propriétaire d’un pick-up, qui pourrait nous embarquer jusqu’à a ville. « Oh regarde! Y’a un village, ils doivent bien avoir un truck !! »
Au premier abord, la madame avait un visage fermé, et puis quand elle a su que nous étions français, elle s’est ouverte et nous a dit que les français aimaient bien les Indiens (?!).
Impossible de passer à côté de cette rencontre avec une partie importante de la composition des Etats Unis. Nous avons donc décidé de demandé l’hospitalité jusqu’au lendemain. Nous avons été reçu dans la famille du Chef de la vallée (Oly, Gina et leurs 7 enfants). Nous avons eu le plaisir de souper et prendre le petit déjeuner avec eux.
Rapidement, nous avons appris l’histoire de cette vallée.
Il y a 50 ans , le paysage ne ressemblait pas  à la rivière tranquille que nous avons suivie.
Il y a 50 la Columbia River était jalonnée de rapides et de cascades. Les indiens habitaient sur les rivages et avaient l’habitude de pêcher le saumons à l’aide de grandes épuisettes, sur des passerelles au-dessus des chutes. Les saumons remontent le courant.
Et puis le gouvernement a décidé de s’occuper de cette région « sous-développées » (selon son expression) et de construire un barrage quelques kilomètres plus loin, pour faire de l’électricité grâce à la force du courant. Cette construction a inondé une partie de la vallée, engloutissant les rapides et les villages au bord de l’eau. Le village n’a été reconstruit que …l’année dernière!
Maintenant, les indiens pêchent à l’aide de filets (ils sont les seuls à y être autorisés par la loi). Le matériel, le bateau, l’essence coûtent cher. Le matin, Arnaud, Nath et Gabi sont allés poser les filets avec Oly et ses fils.
Longtemps, les anciens du village ont pleuré de ne plus entendre le grondement de l’eau et de ne plus sentir les embruns des rapides.
J’ai appris autre chose. Les tipis ne servaient que pendant les quelques mois de nomadisme, durant lesquels les indiens allaient à la chasse et aller cueillir des baies et des racines, pour l’hiver. Aujourd’hui, ils continuent à pécher le saumon, à chasser le cerf et à cueillir des fruits, et ils les conservent en bocaux.

J’ai senti la distance culturelle qui nous sépare. J’ai l’impression qu’ils sont perdus dans la manière de perpétuer leurs traditions dans la société à laquelle ils sont obligés d’appartenir. Ils ne parlent plus leur langue. On dit que quand un peuple perd sa langue, il perd aussi sont âme. Où en sont-ils? -Le « chief » est conscient de la responsabilité des adultes dans la Transmission. Les enfants plus âgés sont très attentifs envers les plus jeunes. - Mais le désespoir règne, le désordre et la saleté envahissant la maison. Se mêlent les nombreuses canettes de Pepsi vides et les beaux mobiles accroche-rêves.

Gina a eu la gentillesse de nous conduire en ville avec tout notre équipement.

 « C’est une chance qu’il ne vous soit rien arrivé » nous a dit plus tard une de nos hôtes. A aucun moment, nous ne nous sommes pas sentis en danger. On dirait « Native population » et population « blanche » se côtoient sans s’assimiler réellement. L’Histoire des EU est jeunes et j’espère que le temps apaisera les malaises.
Estelle


Publié à 07:50 , le 10/09/2009, dans RENCONTRES, The Dalles
Mots clefs : indiens



tipi

{ 01:06 , 11/09/2009 } { Publié par thilde & co }
Formidable votre aventure. On commencait à se demander où vous étiez passés ! Oui, les barrières culturelles, idéologiques, sont parfois tenaces. Très fortement sans doute aux Etats Unis, mais aussi très fortement aussi dans les quartiers... de Flers.
Le respect de l'autre est tellement évident mais si souvent bafoué.
A cette heure-ci, vous devez dormir. Reposez-vous et tenez-nous au courant de la suite.

Nature humaine

{ 10:41 , 11/09/2009 } { Publié par Sylvain }
Ce n'est pas spécifique aux États-Unis. Les humains sont ainsi. On trouve autant de chaleur et de compassion que de doutes et de crainte des autres. Vous allez le constater aussi en Amérique du Sud. C'est simplement la nature humaine...
Et votre voyage et vos rencontres prouvent qu'il y a partout de bonnes gens. ;-)


BICYCLE MAP ?

{ 08:33 , 12/09/2009 } { Publié par 6tzen }
On pourrait croire en lisant l'article que nous avançons à l'aveuglette. Non ! Nous avons une carte pour cycliste très détaillée. Cette carte donne le choix de passage par la rive nord (Washington) ou la rive Sud (Oregon) de Colombia River , avec les courbes de niveau. Puis on s'apercevra qu'elle fait prendre des routes étroites avec bcp de camions, de tunnels, etc..., bref pas pour nous. Ici les cyclistes ont pour habitude d'emprunter les highways ce qui veut dire pour nous route de type départemental national ou autoroute.Et oui, on voit des cyclistes sur les voies rapides !? Un policier nous dit de faire attention Ok, on nous prévient parce qu'on a des enfants, mais qu'en est-il des autres cyclistes ? C'est tout aussi dangereux pour eux !! J'ai l'impression que plus les bandes d'arrêt d'urgence sont larges plus ils se sentent en sécurité, une aberration. Il est vrai que l'highway choisie avait beaucoup plus de place sur le bas côté que l'autre route (sans "shoulder et bcp de camions) mais comme le disait Estelle, jamais on ne s'engagera sur une highway type A13 ! Arnaud

Beau témoignage!

{ 09:10 , 13/09/2009 } { Publié par Anonyme }
J'ai beaucoup aimé lire ce texte. Axel lui a dit en voyant la photo "wahou!La vache!!" Il est impressionné "on dirait vraiment un vrai Indien!!" Et pour cause!;-)
Bientôt la semaine de la paix: un bon sujet de reflexion non?
Gros bisosu

Famille pg

PS: Une question vous a été posée ds sur vos traces (projet Kinball).

At last!

{ 02:55 , 19/09/2009 } { Publié par Ladybird }
Away for a fortnight...And at last, I can read this text about the Indian family... I'm so glad you were welcomed there! You know how much I feel crossed with Christopher Columbus....

{ Page précédente } { Page 101 sur 170 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

6TZEN.ORG
Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives

Albums photo6T

6TZEN AU QUEBEC
6TZEN IN YELLOWSTONE
6TZEN AUX USA PART 1
6TZEN AUX USA PART 2
6TZEN AUX USA PART 3
6TZEN AU CHILI PART 1
6TZEN AU CHILI PART 2
6TZEN AU CHILI PART 3
6TZEN EN AREGENTINE
6TZEN EN BOLIVIE PART 1
6TZEN EN BOLIVIE PART 2
6TZEN EN BOLIVIE PART 3
6TZEN EN ARGENTINE BIS PART 2
6TZEN SUR VOS TRACES

Sites favoris

6TZEN le site
Sur Vos Traces
Blog de Sylvain notre cousin
Forum Pino Français
Cyclauvergnats
La ptite frisée
Cyclo-randonnee
SITE d'une canadienne
Warmshower
On the TV
Camping Peacefull Pine
SITE d'une canadienne
ARCATA MASSAGE
LIBRARY BIKES
FLEUR DES DELICES
Offre d'emploi en Normandie
AUTOUR DES AMERIQ
FRISETTECRANEDOEUF
LILYTOM
6TZENGABI

La carte des lieux visités



«  Janvier 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 


Widgecolo by colo | bio


Rubriques

ANIMAUX
APRES LE VOYAGE
ARTS PLASTIQUES
CARNET DE ROUTE
ECHANGES ECOLES
ENVIRONNEMENT
MEDIAS
REFLEXIONS
RENCONTRES
SOLIDARITE
SPONSORS
TANDEMS PINO
VIVRE AUTREMENT
:

Derniers articles

PROJECTIONS 2012 et 2013
INTERVIEW FRANCE BLEU
CENTRE CULTUREL DE BLAINVILLE
6TZen , LE CLIP !!
LE FABULEUX VOYAGE

<%letter%>